Cpasbien
Top Films
AccueilJeux › oxtorrent Resident Evil 3 (2020) - Jeu vidéo

Resident Evil 3 (2020) - Jeu vidéo

Jeu vidéo de Capcom et M-Two PlayStation 4, Xbox One et PC Action-Aventure et survie 3 avril 2020

Remake du 3ème opus de la saga, sorti initialement en 1999 sur PlayStation. Jill Valentine fait partie des derniers témoins des atrocités commises par Umbrella à Raccoon City. Pour l'empêcher de parler, Umbrella a fait appel à son arme secrète, Nemesis!

Resident Evil 3 (2020)  - Jeu vidéo
Seed:
801
Leech:
280
Catégories:

Capcom est sur une pente ascendante en ce moment. Avec ses derniers jeux comme Resident Evil 2, Devil May Cry 5 ou encore Monster Hunter World on aurait pu se dire que le géant du jeu vidéo des années 90 et du début 2000 allait de nouveau pouvoir nous bluffer. Mais est-ce que c'est le cas ? Est-ce qu'il nous a remanié Resident Evil 3 d'une manière aussi originale mais respectueuse que RE2 ?

On reprend les même bases et on recommence. Le choix de développer de RE3 juste après/pendant RE2 est tout à fait logique. Les développeurs connaissent maintenant le moteur graphique, ils peuvent reprendre des sons, des ennemis, les manières de se déplacer, ... On peut donc se dire qu'ils vont pouvoir se focaliser sur les idées du jeu en lui même plutôt que sur l'aspect technique !

Le jeu reste logiquement très beau, la ville est jonchée de détails. Le choix d'enlever le système de défense avec le couteau de RE2 pour mettre des esquives est en respect avec l'environnement. RE3 se passe en ville, donc avec beaucoup plus d'espace et d'ennemis là où RE2 se passait dans des endroits confinés. La gestion des munitions est toujours présente même si au final j'en ai jamais vraiment manquées, idem pour les soins.

J'ai toujours pensé que Mr X. le "Terminator like" de RE2 était moins stressant que Nemesis dans les épisodes originaux. Et je dois dire que la balance a changé. Pas à cause de l'ennemi en tant que tel mais à cause de la mécanique de gameplay associée. Mr X. pouvait déambuler dans le commissariat pendant que l'on cherchait à résoudre des énigmes, ce qui rendait ses bruits de pas très anxiogènes. Pour Nemesis, par contre, ça reste majoritairement de la fuite scriptée entrecoupée de combats de boss. Le seul moment où il nous chasse vraiment pendant que l'on réalise des actions (exploration, résolution d'énigmes) c'est au même endroit que la démo. Une des rares zones un peu ouvertes du jeu. Je m'étais alors dit que le fait de devoir regarder en arrière pour pouvoir esquiver le Nemesis mais qu'en contrepartie on ne pouvait plus voir d'éventuels ennemis devant soi était une mécanique de gameplay très intéressante pour le jeu dans sa globalité. Mais ça sera le seul endroit où Nemesis fera ça ...

La relation des personnages est intéressante quoique ça aurait pu être peaufiner (Notamment le passé de Carlos sachant que l'on a des infos sur ça dans l'univers de RE). Je trouve que le nouveau style de Carlos lui va à merveille et que ça lui permet de se distinguer des autres héros de la saga (si on rajoute également à ça son humour un peu beauf mais qui fait son charge). Jill est quant à elle rendue un peu plus distante envers les gens. On sent qu'elle est en constant énervement et je pense qu'une cinématique pour expliquer ses différentes pérégrinations après les événements du manoir de l'Arklay aurait pu être intéressant et mettre en scène Iron ou encore le maire Warren. L'univers de RE est déjà là mais les développeurs ont préféré le laissé dans le jeu original plutôt que de le retranscrire dans celui-ci, allez savoir pourquoi.

La durée de vie de jeu tourne aux alentours de 6h en mode normal. RE2 était court mais il avait deux scénarios avec deux versions chacun (Que l'on peut considérer comme du remplissage je peux comprendre) mais là le système phare de choix multiple du jeu original est enlevé ainsi que le système de placement aléatoire de certains objets. Par conséquent, la rejouabilité est quasi inexistante outre les quelques bonus et mode de difficultés qui se débloquent. On n'aura plus aucune surprise une fois le jeu fini une première fois.

Pourquoi je mets 7 finalement ? Je pense que RE3 rempli le cahier des charges pour les nouveaux joueurs. Action non stop, personnages charismatiques et quelques environnements bien sympas. J'ai pris du plaisir à jouer à ce jeu mais plus j'avançais plus je sentais la déception venir avec l'ensemble des éléments enlevés du jeu qui aurait dû être là. Pas juste car je suis nostalgique mais parce que même comme ça le jeu est très court avec un sentiment de pas assez. Le fait d'avoir enlevé tout ça est un très mauvais choix qui enlève de nombreuses explorations et possibilités d'enrichir l'univers. On a l'impression que le jeu nous explique pas certaines choses en se disant "Nan mais c'est pas grave ils le savent déjà".

Je vais finir par un exemple. Le cas de Brad Vickers, un des rares survivants des STARS. Dans le jeu original on le croisait également dans un bar où il mentionnait la présence d'un monstre chassant les STARS (OK ! Pour ceux qui connaissent on avait encore l'exemple type du gars qui sait quelque chose mais qui reste énigmatique et qui aurait mieux fait de parler de suite pour nous prévenir du réel danger de Nemesis mais non il sort une phrase du genre "Tu verras"). On avait un semblant de tension même si on nous la faisait pas Nemesis était sur la pochette du jeu donc on s'avait qui il était. Mais c'est sa 2e apparition était un monument de la saga Resident Evil. Nemesis apparaissait des airs entre Jill et Brad (qui était déjà en PLS avec sa voix des mauvais jours) et le pulverisait (Je rappelle malgré son passif c'est censé être un policier d'élite). Et après ça système de choix multiple : l'affronter ou s'enfuir. Le simple fait de mentionner la possibilité de s'enfuir voulait tout dire : On allait en baver. Dans ce remake, il apparaît dès le début. Ca reste globalement bien fait je ne dis pas mais je trouve l'impact nettement moins efficace.

Vous l'aurez compris le jeu reste bon mais préparez-vous à un sentiment de gâchis et de bâclé pour certains passages

Pour résumer les points positifs : - Personnalités de Jill et Carlos - Développement du personnage Secondaire Tyrell - Passage de la démo et de l'hôpital - Résistance des nouveaux types de Hunter - Un jeu plutôt bien rythmé

Pour résumer les points négatifs : - La durée de vie du jeu (6h en normal en prenant son temps) - La présence de Nemesis fait plus course poursuite que réels affrontements associés à des esquives que l'on pouvait voir dans la démo - Manque d'exploration - L'omission de nombreuses choses issues du jeu original (Mort emblématique de Brad, Le personnage de Dario bâclé, Barry, le système de choix multiple, les transformations intermédiaires de Nemesis, certains ennemis, de lieux comme la tour de l'horloge, le cimetière avec le Boss Gravedigger également passé à la trappe, la compagnie de traitement des eaux et j'en passe)

Je vous invite à aller lire ma critique du jeu original qui pourra peut être faire comprendre à ceux découvrant ce jeu qu'on aurait pu avoir quelques choses de bien meilleur ... https://www.senscritique.com/jeuvideo/Resident_Evil_3_Nemesis/critique/39714599

PS : Première version du test, réécriture partielle possible.